BSIC-Niger et la Banque Malienne de solidarité (BMS) bénéficient d’un prêt de financement de la BIDC

AG BIDC Dec Signature
Signature d'accord de prêt entre la BIDC, et BSIC Niger et BMS

La Banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce (BSIC) du Niger et la Banque malienne de solidarité (BMS) du Mali se sont vues octroyer des lignes de crédits de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC).

La signature de ces accords a eu lieu le mardi 24 décembre lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au siège de la BIDC.

Pour une première aventure avec la BIDC, la BSIC-Niger a eu accès à un prêt d’un montant de 5  milliards de FCFA tandis que la BMS a eu droit à un prêt d’une valeur de 15 milliards de FCFA rallongeant le montant à 32 milliards.

Il convient d’indiquer que les interventions cumulées de la BIDC en faveur de la BMS se chiffrent, avec cette nouvelle de ligne de crédit, à 32 milliards de FCFA avec à ce jour une centaine de PMI/PME et déjà un millier d’emplois générés.

Pour le président de la BIDC,  Bashir Mamman Ifo « cette ligne de crédit s’inscrit dans la continuité de l’excellente relation que la Banque d’investissement  entretien avec la BMS depuis 8 ans », a-t-il affirmé lors de la cérémonie de signature.

Concernant la BSIC-Niger, la BIDC a indiqué que ce seront 10 PME/PMI qui bénéficieront de ce prêt.

Pour  Issa Tiendrebeogo, Directeur général de BSIC-Niger, « ce prêt entre dans la politique de mise en œuvre des financements des PME/ PMI qui représente 80% du tissus économique du pays et la création de l’emploi. ».

« Cet accord de crédit est le bienvenu vue que les PME représentent le fer de lance au Mali. Il permettra de financer encore les industries. Une initiative qui conduira donc au changement de beaucoup de choses. », a pour sa part déclaré   Saffiana Diarra, Directeur général adjoint de la BMS.

S’agissant du Togo,  Bashir Mamman Ifo, président de la BIDC, a souligné que son institution envisage de soutenir les PME/PMI exerçant dans l’agriculture, l’infrastructure, le sanitaire et l’énergétique.