La BIDC lance une émission d’emprunts obligataire sur le marché de l’Uemoa sur la période 2019-2026

bidc

La Banque d’investissement et de développement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (BIDC) a lancé  fin mai à Lomé, une opération d’emprunt obligataire de 25 milliards de francs FCFA sur le marché financier de l’espace de l’Union économique et  monétaire ouest africaine (Uemoa).

Cette levée a pour objectif  de financer 7 projets dans les secteurs de l’énergie, de l’industrie, de l’hôtellerie et des services financiers au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Niger, au Sénégal et au Togo.

L’opération en question offre 2.500.000 titres, d’une valeur nominale unitaire de 10.000 FCFA, avec un taux d’intérêt de 6, 40%  net d’impôts dans l’ensemble des pays de la Cedeao et court sur une période de sept ans.

Les intérêts seront payés semestriellement à partir de la première date anniversaire  de la date des titres, tandis que le remboursement du capital sera semestriel à raison d’un douzième (1/12 dudit capital par semestre avec un différé e deux semestres.

Les souscriptions à cet appel  qui ont pris fin le  26 juin dernier,  étaient ouvertes à tous les investisseurs, institutionnels et personnes physiques, résidents ou non dans l’espace UEMOA.

Cette action de la BIDC, souligne-t-on,  a été autorisée par le conseil d’administration de la Banque lors  de sa 59ème réunion tenue à Lomé le 25 octobre 2018.

Fin 2018, les engagements nets cumulés de la BIDC en faveur des Etats membres de la Cedeao s’élevaient à environ 1,39 milliard $ pour 133 projets actifs contre 1,327 milliard $ pour autant de projets au 31 décembre 2017.


annonce