L’économie canadienne a progressé de 0,7 % en janvier
By: Date: Categories:

La crise sanitaire a eu un impact très important sur tous les secteurs d’activités notamment sur l’économie mondiale en général et celle du Canada en particulier. Le secteur reprend une bonne route puisque Statistique Canada a indiqué mercredi que l’économie du pays a subi une progression de 0,7 % au mois de janvier malgré les restrictions sanitaires.

L’activité économique totale reste toujours en deçà de celle de février 2020

Le Canada a eu un gain de 0,1 % en produit intérieur brut au mois de décembre, d’après la publication de janvier. Ce PIB a dépassé l'estimation préliminaire de l’agence fédérale qui avait prédit une croissance de 0,5 % pour le mois de janvier. C’est la neuvième hausse consécutive du produit intérieur brut depuis la grande baisse observée entre mars et avril de l’an dernier. Cette baisse était causée par les mesures qui imposent la fermeture des entreprises non essentielles. Rendez-vous sur https://www.f2mimmo.com/  pour savoir comment obtenir un financement immobilier.

Après un an, Statistique Canada signale que l’activité économique totale reste toujours à environ 3 % en deçà du niveau de février 2020, soit avant le début de la Covid-19. Pour le mois de février 2021, l’agence avait prédit une hausse de 0,5 % du produit intérieur brut.

Pour l’économiste Sri Thanabalasingan, janvier a été un mois crucial pour l’économie canadienne malgré les restrictions sanitaires.

La croissance de janvier est en majeure partie attribuée aux industries de biens

Selon Mr Thanabasingam de la banque TD, alors que Statistique Canada prévoit une hausse continue en février, le premier trimestre de l’année paraît favorable pour le Canada. La Banque du Canada quant à elle, a révisé ses prévisions sur le premier trimestre de 2021. Elle affirme que l’économie devrait suivre une croissance globale ce mois-ci au lieu de se contracter.

 On note déjà une amélioration de la confiance des consommateurs et des entreprises en mars d’après ce que signalent les indicateurs avancés. L’économiste Claire Fan, de la Banque Royale a également mentionné dans une note que la croissance annualisée pour le trimestre semble être en route pour atteindre voire dépasser 5 %.

La croissance de janvier est en majeure partie attribuée aux industries productrices de biens qui ont réalisé une avancée de 1,5 % au moment où celles qui produisent des services ont pris une hausse de 0,4 %.