Un aperçu sur les perspectives économiques du Togo face à la pandémie selon le BAD
By: Date: Categories:

La Banque africaine de développement (BAD) a publié l'édition 2021 du Rapport sur les perspectives économiques en Afrique. Ce document de près de 200 pages présente les prévisions de l’agence pour l’économie africaine. Intitulé « Du règlement de la dette à la croissance : feuille de route de l'Afrique », il se concentre spécifiquement sur les questions de dette et analyse les performances économiques africaines en contexte de la pandémie.

Une prédiction sur la croissance économique

Pour le Togo, la Banque africaine de développement est convaincue qu'elle s'attend à ce que l'économie reprenne une croissance rapide.

L'affaiblissement continu de la pandémie et la reprise économique permettront au pays d'atteindre une croissance de 4,3 % en 2021 et de 5,6 % en 2022. L'augmentation de la production agricole, des transports, de l'énergie et des investissements agricoles et de l’industrie devrait stimuler la croissance du PIB.

La dette publique sous contrôle avec une augmentation du taux d'inflation

Selon l'agence, le taux d'inflation va plus que doubler en 2020 (de 0,7% à 1,6%) et continuera de croître, atteignant 1,9% d'ici 2021 et 2,1% d'ici 2022. Quant au déficit budgétaire, il ne s'améliorera que lentement. De 4% du PIB en 2021 à 2022, il devrait légèrement baisser à 3,4%

La situation en matière de dette du Togo

Concernant la dette du Togo, la BAD ne semble pas inquiète. Si le ratio dette / PIB dû à "la reprise économique, les investissements publics et paiement échelonné " devrait légèrement augmenter (60%), il estime toujours que le risque de surendettement est "modéré ".


Pour rappel, du fait de la restructuration de la dette, l'ajustement du PIB et des extensions d’échéances, le ratio dette / PIB a atteint un pic de 80% en 2016. Cependant, il est tombé à près de 69% en 2019 et de 57,8% en 2020.